?

Log in

No account? Create an account

Vous, je ne sais pas, mais moi, le fan art, il y a longtemps que je m’en suis lassée.

C’est, semble-t-il, pourtant le meilleur moyen d’attirer des visiteurs sur les stands amateurs, et si je me fie à mes dernières visites en convention, certains en font même une spécialité. Souvent les amateurs de manga/anime sont en effet ravis de pouvoir se procurer des cartes postales et autres goodies à l’effigie de leur personnage préféré, il faut bien l’avouer moins chers que les produits licenciés (oui, c’est vrai, on ne trouve pas tout non plus en version porte-clés dans le commerce)… Mais cela constitue aussi un moyen de montrer ce que l’est capable de faire, et après tout, utiliser les héros des séries populaires pour les mettre en scène, dans des histoires personnelles ou situations scabreuses, c’est typiquement ce que propose le doujin à la japonaise. Même si parfois je me dis que le Potager enchanté devrait lui aussi céder aux sirènes du fan-art pour attirer un peu l’attention, trop de fan-art tue le fanzine !

Furyo ne se contente pas de faire du fan-art, c’est un vrai doujin que leur équipe nous offre. Mention spécial à Narutrash. Voir Sasuke rechercher désespérément les secrets de la goth attitude est un vrai bonheur. Les histoires sont drôles, les personnages ressemblants aux originaux quoique totalement personnalisés par les dessinateurs du fanzine. Bref c’est la meilleure utilisation du fan-art que l’on puisse faire. Je ne souhaite qu’une chose, trouver une nouveauté de leur cru sur un prochain salon !

Bento 40 et 41 (et j'en ai passé)



Un de mes bento de Pâques.
Dans la partie basse, une de mes nouvelles recettes préférées : le pudding salé. Il est accompagné d'une salade de mache avec son cochon de vinaigrette, le poussin contient un peu de moutarde à l'ancienne et quelques oeufs en chocolat sont cachés quelque part.
Dans la partie haute, ce sont des boulette de boeuf, liée avec un demi yaourt au citron et un peu de chapelure, tomates cerises.

Le pudding salé !
Très simple à faire, et comme quand on est comme moi qu'on aime moyen manger de la baguette racie, c'est parfait.
Recette de base, on émiette le pain sec qu'on a à la maison dans un saladier et on le fait bien imbiber de lait. quand c'est bien "mouillé" (compter une bonne heure quand le pain est bien sec) en faire une sorte de pate. Ensuite ajouter deux ou trois oeufs selon la quantité de pain, saler et poivrer. Ensuite, vous ajouter ce que vous voulez, ici, tomate, chèvre et jambon fumé. Cuire à four chaud jusqu'à ce que ce soit doré (20-30 mn).


Bento pour demain avec une nouvelle recette.
Dans la partie haute, des clafoutis salés, au lardon et à la courgette (si c'est pas bon, je le préciserais plus tard...) avec des tomates cerises.
En bas, pomme de terre épicées, carottes épicées et framboise au sirop.
Pour les deux légumes, cuisson après épluchage et découpage, à l'eau. Pour les carottes ajouter à chaud, après les avoir fait un peu revenir dans de l'huile d'olive avec du cumin, un jus de citron, de la coriandre (feuilles) et de l'ail émincé. Pour les pommes de terre, Faire revenir de l'oignon émincé avec un peu de cumin, de coriandre en poudre, ajouter ensuite les pommes de terre, du paprika et de l'huile d'olive !

Drôle de roman

Un coup de blues ?
Une solution :

Demain j'arrête ! de Gilles Legardineir, éditions Fleuve noir.

Julie est la reine des gaffes. Elle l’a prouvé de nombreuses fois par le passé et elle persiste et signe le jour où elle réussit à se coincer la main dans la boite aux lettres de son nouveau voisin du dessus. Elle est tellement curieuse de voir à quoi il ressemble, il faut dire qu’il a un nom intriguant : Ricardo Patatras, qu’elle planque derrière sa porte en espérant le voir monter, mais quelque chose intervient à chaque fois pour l’empêcher de voir à quoi il ressemble. C’est pour ça qu’elle cherche à voir son courrier, pour avoir un indice… Bref, elle finit par le rencontrer, alors qu’elle est prise la main dans le sac, ou plutôt, la boite aux lettres. Ricardo s’avère un garçon charmant, très beau, très gentil et très discret, puisqu’il ne lui pose aucune question embarrassante sur la position curieuse dans laquelle elle se trouve. Julie tombe rapidement amoureuse de ce beau garçon qui lui cache des choses et comme elle a l’habitude de faire des choses stupides, elle continue sur sa lancée pour découvrir le secret de Ric.

Si elle a certains côtés à la Bridget Jones, elle n’est pas uniquement ce personnage de « célibattante » comme c’était la mode il n’y a pas si longtemps, elle est bien plus encore. Julie est un personnage extrêmement attachant. Elle a des ami(e)s qui le sont tout autant, et tout ce petit monde est d’une originalité et d’un potentiel comique extraordinaire. C’est un roman presque impossible à résumer tant il se passe de chose dans la vie de Julie et de tous ceux qui l’entourent. La lecture de de roman m’a donné quelques fous rires. Une lecture à recommander à tous ceux qui ont envie de rire un peu pour changer. Une bonne comédie ce n’est pas si facile à trouver. Celle-ci est excellente.

Gâteau d'anniversaire

Gâteau d'anniversaire

Mes bentos sont très bons, mais pas très présentables... Je laisse un peu le côté déco de la chose en ce moment.
Pour compenser, je me suis mises à la patisserie, ce n'est pas forcément ma spécialité, mais bon, il faut bien se lancer non ?
J'ai cherché un peu désespérément une recette de gâteau à étage, sans chocolat, c'est mission impossible, mis à part le fraisier et ce n'est pas vraiment la saison des fraises... J'ai dû me débrouiller toute seule. Du coup, j'ai fait simple.
Un gâteau au yaourt (yaourt au citron pour le goût) que j'ai coupé en deux et fourré avec une lemon curd.
Le but réel était surtout de faire un glaçage. Blanc d'oeuf et surcre glace, peut-être un peu trop dosé en sucre, mais je retente le coup bientôt pour me faire la main. Les roses sont en pâte d'amande.

Bento 39



Pour commencer ma semaine, un déjeuner aux couleurs de l'Italie plutôt que du Japon. Du coup, j'ai du prendre de vrais couverts à la place des baguettes.
En plat de résistance, un mille-feuilles de polenta. J'ai fait durcir la polenta dans un plat à cake avant de la trancher assez fin, 0,5 cm environ. Ensuite j'ai étalé un peu de moutarde sur la première tranche surmontée d'une rondelle de tomate, deuxième tranche tartinée au chèvre et de nouveau la tomate et sur la dernière tranche un peu de rapé. Si vous tentez, ne faites pas comme moi et pensez à mettre du papier sulfurisé au fond du plat, ca évitera que ca attache. (Je sais, il n'y a que 3 feuilles et pas 1000, je sens déjà la chipoteuse arriver.)
Le tout accompagné de quelques tomates cerises et de petites fleurs de polenta/jambon de dinde et une fleur de jambon sec. En dessert, le petit poussin en guimauve, c'est pas moi qui l'ai fait !

Tags:

Bento 38

Ma grande spécialité, le maki et le sushi sans poisson...

Du jambon cru, du concombre avec du chèvre, asperge / mayo et poulet tandori.

Tags:

rattrapage



Link avec ses yeux bleux mis en place...



Dernier en date, mais pendant mes vacances, la société d'en face à répondu de façon assez spectaculaire avec un dragon... Pas sure de suivre.

Latest Month

July 2012
S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Les copines

Syndicate

RSS Atom
Powered by LiveJournal.com
Designed by Lilia Ahner